patrimoine
 

 retour au sommaire


“Héritage Virtuel”, modèle dans la modélisation


“Héritage virtuel”, c’est une histoire de rencontre, celle de Pierre Rupp et Loïc Thirion Lopez, tous deux issus des laboratoires de l’Université de Franche-Comté, spécialistes l’un en Antiquité romaine, l’autre en Histoire médiévale. C’est aussi la rencontre, en forme de choc temporel, de l’histoire et de l’informatique, une passion commune qui “réconcilie” compréhension du passé et technologies modernes. De là est née cette jeune société qui, après une période test en incubateur, s’implante en 2007 dans la pépinière d’entreprises de Temis Innovation. Déjà réputée pour la qualité de ses productions, “Héritage Virtuel” se fait remarquer avec un premier travail de modélisation “De Vesontio à Besançon”, CD réalisé dans un cadre universitaire et diffusé au musée des Beaux-Arts et d’Archéologie. Depuis, les projets s’enchaînent avec un objectif unique : nous embarquer dans le temps et la 3D. « A partir d’archives, de plans anciens, de rapports d’archéologues, notamment de l’INRAP, de campagnes de repérages sur le terrain, nous reconstituons l’évolution d’un site, d’une ville. Cela requiert beaucoup de rigueur d’enquête, de précision historique. Avec “Besançon à l’époque de Vauban”, “La citadelle à l’époque de Vauban”, nous invitons à des visites virtuelles, néanmoins très réalistes, appuyées sur des contenus vérifiés, authentiques. Entre visée pédagogique et exploitation touristique, ces outils de connaissance abordent la complexité historique et géographique des lieux avec une intelligibilité et une mise en forme particulièrement réussies : fond sonore discret, commentaires clairs, parfaitement documentés, et en plusieurs langues, dosage équilibré du texte sur l’image, soin dans la restitution de l’éclairage naturel. Nous développons aujourd’hui la navigation interactive qui zoome sur des aspects particuliers. » Les films, DVD et images d’édition que produit “Héritage Virtuel” constituent une mine d’informations très appréciée du public. Avec “Laissez-vous conter Quimper”, du néolithique aux années 60 en cours d’élaboration, un projet franco suisse pour la valorisation des sites archéologiques romains, une réflexion sur la création de DVD à l’usage des scolaires, la jeune société se dessine un avenir dans le monde de l’image de synthèse et a déjà aiguisé l’appétit de l’ogre télévisuel.

 

                                   retour au sommaire


 
 

© 2006-2008 Heritage-Virtuel SARL- Tous droits réservés                           

 
patrimoine