patrimoine
 

 retour au sommaire


l'hebdo de besançon

Vous avez déjà rêvé de vous promener dans le Besançon du XVIIe siècle ?

Ce sera bientôt possible, grâce au travail de chercheurs et d’historiens. Voici quelques images de ce projet exceptionnel, en avant-première.

Héritage Virtuel La société Héritage virtuel a commencé son activité en juin dernier. Elle est spécialisée dans la restitution-reconstitution de sites historiques et l’animation en 3D (film vidéo en image de synthèse). Sa spécialité : la reconstitution d’un site archéologique ou historique sous forme d’animations vidéos donnant un film de type documentaire avec sons voix off. Après « de Vesontio à Besançon » et l’actuel projet sur Vauban, Héritage virtuel a plusieurs chantiers en cours, comme la modélisation des sites majeurs du Doubs (Citadelle, Saline d’Arcet-Senans, château de Joux, Préfecture…), commandée par le conseil général du Doubs. Première consécration après seulement quelques semaines d’activité : France 3 vient de lui commander un travail pour l’émission « Des racines et des ailes ». Toujours en phase d’incubation à Témis, Héritage virtuel grandit bien vite. Et ce n’est que le début…

Au cas où vous auriez passé les dix derniers mois sur une autre planète, nous sommes en plein dans l’année Vauban. En T-shirt, en gâteau, en spectacle : en cette année qui doit, on l’espère, mener Besançon au classement au titre du patrimoine mondial de l’Unesco, on « mange » du Vauban à toutes les sauces. La « vaubanmania » qui s’est emparée de la ville a des côtés extrêmement agaçants, mais permet aussi de voir aboutir des projets exceptionnels et remarquables.

Le projet piloté par l’ISTA (Institut des sciences et techniques de l’antiquité) est de ceux-là : créer sur un support DVD un voyage dans le Besançon de l’époque de Vauban, reconstitué en 3D !

LISTA a confié la réalisation de ce projet à une toute jeune entreprise, incubée à Témis, Héritage virtuel, déjà à l’origine du DVD de l’exposition « De Vesontio à Besançon la ville s’expose ». « Nous travaillons sur ce projet depuis le mois d’avril », explique Pierre Rupp, l’un des deux « piliers » d’Héritage virtuel.

PRESENTATION OFFICIELLE EN SEPTEMBRE.

La première étape de ce projet un peu fou a bien sûr été d’amasser une documentation très large. Pascal Brunet, historien de l’art spécialiste de la période, a ainsi apporté sa contribution, tandis que toute l’équipe amassait les gravures d’époque. « Nous avons aussi travaillé avec près de 10 000 photos, rue par rue, du plan en relief qui est installé au musée du Temps », explique Pierre Rupp.

L’étude minutieuse de ces données permet à Héritage virtuel d’éliminer tout ce qui a été créé à Besançon depuis plus de trois siècle et de redessiner tout ce qui a été détruit afin de recréer, tel un décor de cinéma, les maisons, les jardins, les rues et les monuments de Besançon. « On s’attache en priorité aux monuments créés par Vauban et donc aux fortifications, mais la visite passera également par ka cathédrale, l’église de la Madeleine, l’hôpital Saint-Jaques.. », annonce Loïc, le deuxième membre du binôme. A l’heure actuelle, le projet est bien avancé. Il devra être totalement achevé pour le 11 septembre, date à laquelle la virtuelle, d’une durée de 15 à 20 minutes, sera officiellement présentée par l’université, au fort Griffon. Le DVD sera alors mus en vente et tout un chacun pourra à loisir s’offrir une petite blade dans les rues du Besançon du XVIIe. Passionnant !

Benjamin TEITGEN

                                   retour au sommaire


 
 

© 2006-2008 Heritage-Virtuel SARL- Tous droits réservés                           

 
patrimoine